Lancement du Réseau Reboisement et Ligniculture Québec (2RLQ) | Réseau de l'Université du Québec

Lancement du Réseau Reboisement et Ligniculture Québec (2RLQ)

Image de l'article

Nelson Thiffault (chercheur scientifique au Centre canadien sur la fibre de bois et co-directeur du 2RLQ), Dominic St-Pierre (directeur général du Centre de foresterie des Laurentides), Lise Caron (directrice générale du Centre canadien sur la fibre de bois), André G. Roy (directeur général par intérim de l’Université TÉLUQ) et Nicolas Bélanger (professeur au Département ST). (Crédit : Dominique Fourcaudot-Poisson).

2020-01-29

Lancement du Réseau Reboisement et Ligniculture Québec (2RLQ)

C’est le mercredi 29 janvier 2020 qu’a été lancé officiellement le Réseau Reboisement et Ligniculture Québec (2RLQ), dont la direction scientifique sera assumée par le professeur Nicolas Bélanger, du Département Science et Technologie, ainsi que par son collègue Nelson Thiffault, chercheur scientifique au Centre canadien sur la fibre de bois de Ressources naturelles Canada. Le lancement s’est déroulé à Québec, en présence de nombreux invités, dont notre directeur général par intérim, André G. Roy.

Le 2RLQ, qui a bénéficié du soutien du Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT) dans le cadre du programme Appui aux réseaux d’innovation, contribuera, par son transfert de connaissances, à l'essor de la plantation d'arbres, tant en milieu forestier dans une perspective d'augmentation de la productivité forestière, que pour le développement et le maintien des infrastructures vertes et la restauration écologique de sites perturbés.

La qualité scientifique du réseau repose sur 20 chercheurs de haut niveau qui proviennent de sept universités québécoises (TÉLUQ, UQAM, de Montréal, UQO, Laval, UQAT et UQAR) et de deux centres de recherche gouvernementaux : le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada et la Direction de la recherche forestière du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Le 2RLQ compte aussi une vingtaine de partenaires du milieu industriel (ex. : foresterie et mines) et de paliers gouvernementaux qui participent à la gouvernance du réseau, à la recherche, au développement, au transfert de connaissances et au réseautage menés par le 2RLQ.

Source :
Service des communications et des affaires publiques
TÉLUQ, 29 janvier 2020

Toutes les actualités de la Télé-université >>>